Concert final : Suites et sonates baroques françaises

Concert

Philidor

Marine Sablonnière, flûte à bec

Victor Aragon, viole de gambe

Bertrand Cuiller, clavecin

Chapelle de La Charité : 25 octobre à 20h45

 – Les musiciens –  Programme

Les musiciens

MarineMarine Sablonnière
Marine Sablonnière débute la flûte à bec à l’école de musique de la RATP puis continue ses études dans la classe de Pierre Ginzburg à l’ENM du Val Maubuée. Elle étudie ensuite au CNSMD de Lyon dans la classe de Pierre Hamon. Elle poursuit ses études à Barcelone dans la classe de Pedro Memelsdorff ainsi qu’à Lyon en musique de chambre avec l’ensemble Sesquialtera. Elle profite lors de divers stages de l’enseignement de Peter Holstlag, Walter van Hauwe, Dan Laurin.

Elle a joué sous la direction de Skip Sempé (Capriccio Stravagante), Jordi Savall (Hesperion XXI), Marc Minkowski (Les Musiciens du Louvre), Raphaël Pichon (Pygmalion), Gérard Lesne (Il Seminario Musicale), Hervé Niquet (Le Concert Spirituel), Vincent Dumestre (Le Poème Harmonique), Christina Pluhar (l’Arpeggiata) et Les musiciens du Paradis. Elle joue également en musique de chambre avec l’ensemble Résonances ainsi qu’avec Bertrand Cuiller.

Titulaire des CA de musique ancienne et flûte à bec, Marine Sablonnière enseigne la flûte à bec au CRR de Marseille.
Notre entretien avec Marine lors de son précédent concert en Arles.

Cuiller

Photo (C) Christophe Grémiot

Bertrand Cuiller
Né dans une famille de musiciens, Bertrand Cuiller a débuté le clavecin à 8 ans avec sa mère Jocelyne. A treize ans il a rencontré Pierre Hantaï, qui fut son mentor pendant plusieurs années. Il a également étudié le clavecin au CNSMD de Paris auprès de Christophe Rousset. Passionné par le son du cor, il a appris à jouer les cors baroque et moderne. En 1998, il remportait à 19 ans le troisième prix du concours international de clavecin de Bruges.

Bertrand Cuiller se consacre au répertoire soliste pour clavecin, dont il affectionne particulièrement les compositeurs anglais William Byrd et John Bull, qu’il a enregistré pour Mirare et Alpha. Il a également gravé pour ces labels des concerti de Johann Sebastian Bach avec son père Daniel et Stradivaria, ainsi que des sonates de Domenico Scarlatti.

Bertrand Cuiller crée en 2014 Le Caravansérail, ensemble de musique baroque, dans le but de monter des projets autour des compositeurs qui lui tiennent à coeur et qu’il souhaite explorer en plus grands effectifs.

Il se produit également comme chambriste avec Bruno Cocset et les Basses Réunies, au sein de La Rêveuse, ainsi qu’en duo avec Sophie Gent, Marine Sablonnière ou Jana Semeradova.

Bertrand Cuiller a créé plusieurs spectacles avec la comédienne et metteur en scène Louise Moaty, dont la saison passée, l’opéra Venus & Adonis de John Blow, dans lequel il dirigeait le choeur et l’orchestre des Musicien du Paradis ainsi que la Maîtrise de Caen, avec Céline Scheen et Marc Mauillon dans les rôles-titre.

Bertrand Cuiller a enregistré à l’Abbaye de Royaumont l’intégrale de l’oeuvre pour clavecin de Jean-Philippe Rameau, sortie prévue en octobre 2014 chez Mirare.

 

No virtual surgery / all rights reserved © NEO TONY LEE - http://www.neotonylee.comVictor Aragon
Né au Chili, Victor Aragon grandit au Venezuela où il fabrique son propre instrument, archet et cordes avant de commencer la viole de gambe de manière autodidacte. Trois ans plus tard, il poursuit ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe de Marianne Muller. Il reçoit également les conseils de Jordi Savall, Wieland Kuijken, Roberto Gini, Philippe Pierlot.

Il a joué sous la direction de Roberto Gini, Pierre Cao, Jordi Savall, Philippe Picket, Dominique Vellard, Gabriel Garrido… En musique de chambre il joue avec l’ensemble Résonances, Pau Marcos Vicens, Marine Sablonnière, Bertrand Cuiller…

Victor Aragon enseigne la viole de gambe au Conservatoire de Meaux et à l’école Beaux-arts musiques à Montpellier.

 

 

Programme

Louis-Antoine Dornel (1685-1765)
Deuxième suite

François Couperin (1668-1733)
Suite en mi mineur

Anne Danican Philidor (1681-1765)
Sonate pour flûte à bec

Charles Dieupart (1667-1740)
Troisième suite


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s