Récital de Sigiswald Kuijken

Sigiswald Kuijken
Récital

Kuijken

Samedi 22 octobre 2016

Chapelle de la Charité, 20h30

Réservations : 07 82 14 87 94

Sigiswald Kuijken
Violon
Violoncello da spalla

Note sur le concertProgrammeLes musiciens

une vidéo pour faire connaissance

Nous avons l’honneur et la très grande joie de recevoir Sigiswald Kuijken pour un récital unique dédié à Jean-Sébastien Bach.

Sigiswald, avec ses frères Wieland (viole et violoncelle) et Barthold (flûte), avec Gustav Leonhardt, avec d’autres encore sont grandement à l’origine du renouveau de la musique baroque. Ces musiciens, qui ont fondé le fameux ensemble « La Petite Bande », ont fait œuvre de pionniers dans la relecture des partitions, dans la facture des instruments sur copie d’anciens, sur le jeu des instruments et l’articulation même de la musique. Musicologues passionnés mais avant tout grands artistes, ils ont mis leurs recherches au service de leur besoin d’expression.
Sigiswald Kuijken, grand violoniste, est aussi un grand pédagogue de cet instrument qui, exerçant aux conservatoires de La Haye et de Bruxelles, marqua nombre de musiciens plus jeunes… Sigiswald est enfin chef d’orchestre, à la tête, notamment de La Petite Bande.

Le programme

Suite n° 2 en ré mineur pour violoncelle, BWV  1008
Prélude – Allemande – Courante – Sarabande – Menuets 1&2 – Gigue

Suite n° 4 en Mi b majeur pour violoncelle, BWV 1010
Prélude – Allemande – Courante – Sarabande – Bourrées 1&2 – Gigue

jouées au Violoncello da spalla qui sera présenté par Sigiswald Kuijken

Pause

Partita n° 2 , pour violon seul (avec la célèbre chaconne)

Pour faire connaissance avec Sigiswald Kuijken : un entretien autour de son livre sur Jean-Sébastien Bach.

 

Sigiswald Kuijken

Kuijken2Sigiswald Kuijken est né en 1944 près de Bruxelles. Il étudie le violon aux Conservatoires de Bruges puis de Bruxelles, où il termine ses études avec Maurice Raskin en 1964. Très jeune, il s’intéresse avec son frère Wieland à la musique ancienne ; il se familiarise en autodidacte avec les techniques instrumentales et l’interprétation des dix-septième et dix-huitième siècles au violon et à la viole de gambe. Il introduit en 1969 une façon historiquement plus authentique de jouer le violon baroque : l’instrument n’est plus pris entre le menton et l’épaule mais librement appuyé sur l’épaule, ce qui a des conséquences importantes sur l’approche du répertoire pour violon. De nombreux interprètes adopteront d’ailleurs cette technique dès le début des années soixante-dix.

De 1964 à 1972, Sigiswald Kuijken est membre – avec Wieland Kuijken, Robert Kohnen et Janine Rubinlicht – de l’ensemble bruxellois Alarius qui a sillonné l’Europe et les Etats-Unis; il pratique ensuite beaucoup la musique de chambre en compagnie de différents spécialistes du répertoire baroque, ses frères Wieland et Barthold et Robert Kohnen principalement, mais aussi Gustav Leonhardt, Frans Brüggen, Anner Bylsma et René Jacobs…

Sous l’impulsion de Gustav Leonhardt et de la firme Deutsche Harmonia Mundi, il fonde en 1972 La Petite Bande, un orchestre baroque qui s’est produit depuis en Europe, en Australie, en Amérique du Sud, en Chine et au Japon et a effectué de nombreux enregistrements pour différentes firmes (Deutsche Harmonia Mundi, Seon, Accent, Virgin , Denon, Hyperion …).

En 1986 il fonde cette fois le Kuijken Strijkkwartet (aux côtés de François Fernandez, Marleen Thiers et Wieland Kuijken) qui se consacre aux quatuors de la Période Classique, et également aux quintettes avec Ryo Terakado comme premier alto. Denon a enregistré un répertoire de quatuors et de quintettes de Haydn et de Mozart.

Depuis 1998, Sigiswald Kuijken réunit occasionnellement des membres de deux générations Kuijken (ses filles Veronica et Sara et son frère Wieland) pour faire des quatuors à cordes dans du répertoire plus tardif (Debussy, Schumann, Beethoven, Schubert) – souvent en combinaison avec des Lieder (sa fille Marie Kuijken soprano avec Veronica, piano). Enregistrements chez Arcana et Challenge records.

En 2004, Sigiswald Kuijken réintroduit la violoncello da spalla ( violoncelle d’épaule) sur la scène – l’instrument pour lequel Bach écrivit sans doute ses six Suites en solo , dont il entreprend l’enregistrement en fin 2006.

Sigiswald Kuijken a enseigné le violon baroque au Conservatoire Royal de La Haye de 1971 à 1996, et de 1993 à 2009 au Conservatoire Royal de Bruxelles. Il est par ailleurs depuis longtemps un professeur invité très sollicité (entre autres au London Royal College of Music, à l’Université de Salamanque, à l’Accademia Chigiana de Sienne, au Conservatoire de Genève, à la Musikhochshule de Leipzig).

Depuis 1998, Sigiswald Kuijken reprend à l’occasion la direction d’ orchestres symphoniques « modernes » dans un répertoire romantique ( Beethoven, Schumann, Brahms, Mendelssohn).

Le 2 février 2007, Sigiswald Kuijken reçut un doctorat d’honneur de la K.U. Leuven. Le prestigieux « Prix du Mérite Culturel de la Communauté Flamande » lui est attribué en février 2009.
Notice tirée du site de La Petite Bande

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s