Stage de découverte de la musique baroque

atelier
Atelier de facteurs d’instruments : Encyclopédie de Diderot et D’Alembert

Le stageEmilie Volle

 

Le stage

Un stage pour découvrir l’univers de la musique baroque…

epinette

Si cette musique est vivante, c’est par les musiciens, les instruments et les facteurs d’instruments, les partitions retrouvées, lues,  relues, interrogées, critiquées… Si cette musique est encore vivante, c’est grâce à une curiosité toujours éveillée qui, paradoxalement, ne cesse de questionner la tradition héritée, c’est par la recherche historique, c’est par la fréquentation des bibliothèques, c’est aussi par du travail (beaucoup !) et de l’enthousiasme.

Venez rencontrer un peu cet univers de travail passionné et passionnant, intime et collectif, où l’histoire a le privilège de se vivre au présent.…

Accompagnés par Emilie Volle, musicienne professionnelle (flûte et hautbois), une dizaine de personnes pourra assister aux répétitions, parler avec les musiciens, voir les instruments, s’initier à l’histoire de cette musique à la fois savante et populaire, discuter de leurs impressions de concerts et profiter de l’expérience culturelle et musicale d’Emilie.

Sous la conduite de cette jeune musicienne, vous pourrez découvrir  un peu plus la musique en train de se faire et les coulisses du Festival.

Renseignements et inscriptions : 07 82 14 87 94

Il est possible de ne pas faire tout le stage…

repetition3

 

emilieEmilie Volle

Emilie découvre la musique ancienne à travers la flûte à bec avec Edo Pols à l’école de musique d’Arles et par la suite, instrument qu’elle étudiera dans divers conservatoires en France et à l’étranger auprès de Sabine Weill, Jean-Pierre-Nicolas et Frédéric de Roos. Passionnée de recherche musicologique,elle passe une licence à la Sorbonne en 2006. En 2008, elle étudie au Royal College of Music de Londres pour se perfectionner dans le jeu contemporain auprès de Julien Feltrin, ce qui l’amènera à créer des spectacles comme La rumeur du vent (duo pour flûtes à bec contemporaine) et L’Etreinte de l’Oubli (suite pour flûte à bec, batterie, photographies et boîtes à musique).Elle se passionne pour le hautbois baroque en travaillant avec Guillaume Cuiller,elle perfectionnera ensuite cet instrument en travaillant deux ans au conservatoire royal de Bruxelles dans la classe de Benoît Laurent ainsi qu’en prenant des cours avec Patrick Baugiraud. Portée sur la pédagogie depuis de nombreuses années, elle enseigne aujourd’hui la flûte à bec et la pratique d’ensemble dans les écoles de musique de Tassin la Demi-Lune et de St Denis-lès-Bourg et dirige les ateliers de musique ancienne de Cluny qu’elle a crée. Elle se produit avec divers ensembles: Le concert de Philomèle, La Ciaccona, La Cetra d’Orféo, La Sestina, l’Académie du Périgord noir, les Heureux Hasards, au sein de projets du CNSMD de Lyon sous la baguette de Patrick Ayrton…

Emilie s’associe régulièrement aux projets de l’Association Sarabande.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s